Général

À quoi pourraient vraiment ressembler les extraterrestres? Les scientifiques font une supposition


Le sujet des extraterrestres - de leur apparence aux aspects de la vie sur notre planète qu'ils trouveraient intéressants - occupe la culture populaire depuis des décennies. Malgré les obsessions sur ce sujet qui sont venues et disparues au fil des ans, les discussions sérieuses sur le sujet dans la communauté scientifique sont relativement rares.

Une équipe de chercheurs de l'Université d'Oxford, cependant, a adopté une approche complètement différente du sujet, utilisant des théories de la sélection naturelle comme prédicteur de la fonction et de la morphologie des organismes extraterrestres. Les résultats de l’étude, intitulée «Les extraterrestres de Darwin», ont été publiés dans Journal international d'astrobiologie.

«Les approches passées dans le domaine de l'astrobiologie ont été en grande partie mécanistes, prenant ce que nous voyons sur Terre et ce que nous savons de la chimie, de la géologie et de la physique pour faire des prédictions sur les extraterrestres», explique le chercheur Sam Levin.

Éviter ce cadre de comparaison désuet, estime Levin, aidera également les scientifiques à étudier des formes de vie qui ne correspondent pas aux modèles de compréhension actuels: "C'est une approche utile, car les prédictions théoriques s'appliqueront aux extraterrestres qui sont à base de silicium, n'ont pas d'ADN. , et respirez de l'azote, par exemple. "

L’équipe a également réalisé des croquis qui reflètent leurs prédictions sur la composition biologique complexe des extraterrestres, fournissant des détails sur la structure et l’apparence. Bien que non définitifs, ils constituent un pas dans la direction de rendre l'image des organismes extraterrestres encore plus claire.

«Nous ne pouvons toujours pas dire si les extraterrestres marcheront sur deux jambes ou auront de grands yeux verts», dit Levin. "Mais nous pensons que la théorie évolutionniste offre un outil supplémentaire unique pour essayer de comprendre à quoi ressembleront les extraterrestres, et nous avons montré quelques exemples des types de prédictions solides que nous pouvons faire avec." Cela se traduit par une approche plus holistique, en termes de prédiction évolutive à la fois sur notre planète et sur d'autres.

"Nous ne pouvons toujours pas dire si les extraterrestres marcheront sur deux jambes ou auront de grands yeux verts."

Et bien que l'on puisse faire valoir qu'une approche évolutive n'est pas nouvelle, l'acceptation de certaines approches nécessite un changement dans le corpus de la littérature qui les soutient. En ce sens, l'étude est une contribution très importante:

«À chaque niveau de l'organisme, il y aura des mécanismes en place pour éliminer les conflits, maintenir la coopération et maintenir le fonctionnement de l'organisme», dit Levin. "Nous pouvons même offrir quelques exemples de ce que seront ces mécanismes." Bien que cette étude ne réponde à aucune question, elle complique le tableau de la question même de ce qu'est la vie.

«Définir la vie est une pratique non standard pour les biologistes ... principalement en raison du fait que les biologistes peuvent faire des recherches fructueuses sans cette définition, l'astrobiologie ... complique le problème. L'angle évolutif semble un nouveau point de départ pour discuter de cette définition de manière plus globale.

L’importance de ce que nous avons ici, en termes d’étude de l’équipe, est une approche qui fournira de nouvelles perspectives pour légitimer le domaine de l’astrobiologie. En effet, de nouvelles perspectives semblent attendues depuis longtemps.


Voir la vidéo: Et si Nous nétions Pas Seuls Sur Notre Planète? (Mai 2021).