Général

9 innovations alimentées par les algues pour une vie future durable


Vous vous souviendrez peut-être de l'écume verte laissée sur l'aquarium négligé ou sur un étang malodorant lorsque vous entendez parler d'algues. Mais ces minuscules organismes verts que l'on trouve souvent dans les eaux usées ont un grand potentiel pour assurer notre avenir à bien des égards.

Les algues, les microalgues en particulier, ont des capacités uniques de produire de l'énergie à partir de la lumière du soleil grâce à la photosynthèse, tout comme les plantes. Et, dans ce processus, ils consomment du CO2 de l'atmosphère et libèrent de l'oxygène, ce qui le rend idéal pour nettoyer les dégâts créés par nos combustibles fossiles. Mais ce qui est encore plus intéressant avec les microalgues, c'est sa capacité à produire du carburant. Certains de ces micro-organismes produisent des huiles afin de stocker l'énergie et il est possible d'utiliser ces huiles comme carburant pour nos voitures et même comme source alternative de protéines pour nous! Avec un si grand potentiel, ce processus symbiotique n'est pas loin de devenir une réalité. Les innovations alimentées par les algues se produisent déjà à bien des égards, et elles méritent d'être examinées pour imaginer comment notre avenir peut devenir plus durable avec le nouvel «or vert».

Auvent bio-numérique pour générer de l'oxygène

Cette canopée d'algues urbaines par ecoLogicStudio a été présentée à Milan, en Italie. Il s'agit apparemment de la première verrière bio-numérique au monde qui intègre des cultures de micro-algues avec des protocoles numériques en temps réel pour la culture à l'aide d'un système de revêtement architectural unique. La canopée a la capacité de produire de l'oxygène qui équivaut à quatre hectares de bois et jusqu'à 15 kg de biomasse par jour, qui comprend 60% de protéines végétales. Utilisant la technologie, la canopée est construite pour contrôler le flux d'eau à travers la structure qui agit comme un milieu pour les micro-organismes. L'auvent peut ajuster la transparence, la couleur et le potentiel d'ombrage en fonction du climat, des microalgues et des mouvements des visiteurs à l'aide de systèmes de contrôle numériques.

Véhicules alimentés par les algues

La moto en bois faite à la main par Ritsert Mans et Peter Mooij est un excellent exemple d'utilisation d'autant de matériaux naturels que possible, y compris l'huile d'algues qui l'alimente. Les capacités de production d'énergie des microalgues en font un candidat potentiel pour alimenter nos véhicules et sont déjà largement reconnues. Algaeus, la Toyota Prius hybride rechargeable de 2009 n'était que le début. En 2011, United Airlines a lancé le premier vol de passagers propulsé par des algues de Chicago à Houston. Le Japon a déjà envisagé de développer une flotte de bus alimentés par des huiles d'algues et les sociétés d'énergie travaillent déjà sur des moyens de produire du biocarburant d'algues à un coût inférieur pour servir d'alternative aux produits pétroliers conventionnels.

Mobilier d'algues

Dans un avenir pas trop lointain, nous, humains, devrons apprendre à vivre avec la nature et non contre elle. Le projet «Living Things» est un effort dans cette direction qui célèbre la beauté et les qualités des microalgues, créant une symbiose entre les humains et les micro-organismes dans l'environnement bâti. Composé de bioréacteurs en verre personnalisés conçus comme des meubles de maison, le projet démontre trois vignettes qui fonctionnent différemment dans chaque espace en cultivant des algues spiruline. Ces meubles fonctionnent également comme des éléments d'éclairage et de chauffage pour les occupants et fournissent simultanément de la chaleur, de la lumière et de l'air pour le micro-organisme vivant à l'intérieur.

Bâtiments alimentés par les algues

Bien qu'il existe de nombreux concepts qui se vantent de la capacité des algues à alimenter les bâtiments, il y en a un qui utilise en fait cette capacité. La société de conception internationale Arup, a travaillé avec les consultants allemands SSC Strategic Science et les architectes autrichiens Splitterwerk pour développer le premier bâtiment alimenté par les algues au monde, baptisé BIQ House. Le bâtiment présente une façade d'algues bio-adaptative qui aide non seulement à maintenir la quantité requise de protection solaire, mais elle capte également la chaleur thermique solaire et la biomasse qui peuvent être utilisées pour alimenter le bâtiment.

Lampes de rue alimentées aux algues

La lampe auto-alimentée de Pierre Calleja utilise les capacités de production d'énergie des microalgues pour offrir de la lumière grâce à un processus naturel et absorber simultanément le CO2 de l'environnement. La lampe fonctionne totalement sans électricité et utilise l’énergie produite par le processus de photosynthèse des algues. Pierra explique dans son TED Talk qu'une seule lampe a la capacité d'absorber au moins une tonne de carbone de l'air en une seule année, tout en éclairant les zones à faible éclairage.

Bouteilles d'eau d'algues biodégradables

Les algues ne se limitent pas à être utilisées comme biocarburant ou absorbeur de CO2, elles sont également utiles dans le développement de matériaux durables. La bouteille d'eau biodégradable conçue par Ari Jonsson est une tentative dans ce sens. Il utilise un mélange d'agar en poudre et d'eau avec une capacité de se décomposer une fois qu'il est vide. Étant une alternative entièrement naturelle au plastique, les buveurs peuvent également mâcher la bouteille s'ils aiment le goût et est sans danger pour les humains et l'environnement.

Algues comme complément alimentaire santé

Les microalgues réussissent déjà sur le marché des aliments de spécialité. La spiruline, l'un des types d'algues, gagne en popularité en tant que complément alimentaire santé. Il est également commercialisé comme une alternative à l'huile de poisson puisque le poisson obtient les omégas en mangeant du plancton. En extrayant les acides gras oméga-3 et oméga-7 directement des cultures, il est possible de couper le poisson moyen. Les microalgues sont également considérées comme un aliment du bétail pour les animaux en raison de leur précieuse composition nutritive.

Eco City alimentée par les algues

Oubliez de faire le plein de votre voiture ou d'alimenter votre maison avec des algues, les co-fondateurs d'ecoLogicStudio, Claudia Pasquero et Marco Polleto ont déjà imaginé une ville écologique. Ils expérimentent les possibilités de construire une ville entière à Simrishamn, en Suède, qui sera centrée sur la production d'algues et la recherche qui finirait par stimuler le tourisme. Le projet vise à récolter les algues pour l'énergie et la nourriture tout en gardant l'environnement sans pollution. Une carte de la conception du projet peut être consultée au Simrishamn Marine Center.

Rideau d'algues

Développé par Loop.pH à Lille, en France, le «Algae Curtain-a» est une installation textile métabolique vivante composée de tubes transparents qui se nouent pour former des rideaux architecturaux. Pendant la journée, des algues vivantes sont pompées dans ces tubes pour la photosynthèse et produire du biocarburant qui peut être utilisé pour les besoins énergétiques locaux, tout en fournissant également de l'ombre aux occupants assis à proximité.


Voir la vidéo: FNAB Colloque Biodiversité sept 2019 (Mai 2021).